• Carnets des remplaçants

     

    Je vous propose ici le partage d'un outil indispensable en tant que PE remplaçant : un carnet de suivi

    Quand on est amenés à vadrouiller d'école en école, de poste en poste, il est important de garder des traces des remplacements effectués pour nous même mais aussi pour l'administration qui peut demander des comptes en cas de rendez-vous de carrière par exemple.

     

    Vous y trouverez :

    - les infos administratives de votre école de rattachement

    - un calendrier de l'année avec les congés de votre zone

    - un planning mensuel à compléter

    - des tableaux de suivi des 108 heures

    - une grille de pointage des heures (gare aux rythmes 4 jours / 4 jours et demi selon les écoles)

    - des tableaux de mémoire des remplacements effectués

    - une grille de pointage des frais de déplacements

    - un exemple de fiche de liaison à photocopier et à laisser comme trace lors de votre passage pour un remplacement

    Carnets des remplaçants

    Carnets des remplaçants

    Carnets des remplaçants

    Vous pouvez y ajouter :

    - la carte géographique de votre zone d'intervention

    - le répertoire des écoles aux alentours

    - le répertoire des personnes ressources auxquelles vous pouvez avoir à faire (inspection par exemple)

     ...

     

    Version féminine      zone A       zone B       zone C

    Version masculine      zone A       zone B       zone C


    votre commentaire
  • Les neurosciences nous apprennent aujourd'hui que la mémorisation est favorisée par l'action, même minime. Alors je me suis laissée tenter par la fabrication de lapbook - ces traces écrites qui sont très attractives visuellement et surtout elles sont manipulables !

    Fabriquer des lapbooks comme trace écrite

    Objectifs pour la réalisation :

    - s'investir pleinement dans la création de sa trace écrite personnalisée

    - synthétiser pour faire rentrer les essentiels de la leçon dans des petits formats

    - développer son imagination, sa créativité

    - être appliqué, développer ses aptitudes de motricité fine

     

    Le matériel :

    - des sous-chemises cartonnées (sans rabat, ni élastique)

    - des chutes de papier de toutes sortes

    - du petit matériel (ciseaux, colle, cutter, trombones, ficelle, élastique, attaches-parisienne, scotch ...)

    - des crayons de toutes sortes

    - des supports visuels pour les élèves : cartes, portrait, images, schéma ... Tout ce qui pourrait être intéressant de garder et d'exploiter

    - des gabarits

     

    L'organisation :

    J'ai proposé ça aux élèves en fin de séquence, sous forme d'atelier - pas besoin d'un temps commun de classe pour construire manuellement et individuellement la trace écrite.

    Avant de se lancer, nous faisons la liste de ce qu'il est important de faire figurer dans notre lapbook - libre à chacun ensuite de le présenter, de l'ordonner, de l'animer ... à sa guise. 2h de travail actif leur suffisent généralement pour terminer leur lapbook.

    On peut imaginer une continuation/finition du travail sur du temps libre, voire à la maison pour ceux qui le souhaitent (Il y a des élèves qui apprécient faire ça au calme et seul.e chez eux, ou en se faisant aider de la famille.)

    En amont de cette fabrication, durant la séance, avec les élèves, on complète une affiche avec les idées qu'on a pour mettre dans le lapbook. Il me semble important de ne pas compléter le lapbook directement durant la séance car la gestion de l'espace sur la page est difficile à anticiper.

    Enfin, je relis l'ensemble des lapbooks et propose, si besoin, des suggestions sur leur travail.

    Je reste garante de la pertinence de leur support.


    2 commentaires
  • Page de garde

    Je me suis lancée dans les pages de garde à l'effigie  de Doupi, ma petite mascotte.

     

    Pour les compléments de service et autres décharges : cahier du ...    fichier modifiable


    votre commentaire
  • Pour m'organiser au mieux, j'essaye de compléter mes plannings hebdomadaires lors de vacances pour la période à venir.

    J'y mets les matières et les séances que j'ai prévues. Ça me permet de voir plus loin que le bout de mon nez et de garder un certain rythme.

    Mes journées en sont plus rapidement préparées !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique