• Travail en binôme avec AVS

    Travail avec AVS

    Les AVS, ces diamants bruts souvent vitaux pour des élèves aux besoins spécifiques et pour leur classe ...

    Les enfants pour lesquels un handicap est reconnu doivent être accompagnés avec une attention particulière. Une personne supplémentaire à leurs côtés apporte énormément (confiance en soi, soin, attention ...) et aide souvent à débloquer des situations complexes.

    Mais pas toujours facile de travailler en binôme avec une personne parfois mal formée et nous-même pas très à l'aise ni très compétent dans le domaine des particularismes !

     

    J'ai travaillé plusieurs fois avec une AVS. Et ça a souvent été très bénéfique. Mais j'ai rencontré une personne qui n'avait clairement pas les compétences, ni l'attitude adéquate pour aider un enfant en situation de handicap.

    Je vous passe les récits de ses frasques - pas de posture d'adulte en sortie, déguisement sexy pour le carnaval de l'école, petits cœurs dessinés sur l'agenda de l'élève, mauvaises réponses données, modification des consignes, critiques de l'instit face à la classe, coiffure pendant les apprentissages ...

    Ce n'était sûrement pas une mauvaise personne, juste qu'elle n'était pas faite pour ce travail. Mais il a bien fallu travailler avec elle, le temps que l'inspecteur comprenne que cette personne desservait l'élève.

     

    J'ai alors compris que pour travailler intelligemment pour l'élève, il faut parfois prendre le temps de poser les choses. Avec des conseillères pédagogiques, j'ai construit des documents de travail. Je vous conseille ce genre de documents pour :

    - favoriser une bonne relation professionnelle avec des rôles clairement établis

    - se questionner vraiment sur le rôle et la place de chacun

    - avancer ensemble pour l'élève, le faire évoluer dans son accompagnement

     

    Voici, un exemple de document de travail établi avec une AVS

     


  • Commentaires

    1
    Nikky
    Lundi 21 Août à 00:08
    Grâce à votre témoignage nous avons l'impression que tous les avs sont des moins que rien. Vous ne parlez que du côté négatif.
    J'ai été avs pendant plusieurs années et le regard qu'avait les profs ou les instits a toujours été de la méfiance et du mépris au début. Il y a vraiment des choses qui ne changeront jamais....
      • Lundi 21 Août à 11:00

        Excusez moi Nikky car j'ai essayé de bien tourner mon document pour ne pas faire ressentir cela justement. Car bien que j'ai fait une rencontre très négative, j'ai eu l'occasion de travailler avec des personnes en or (dont certaines d'ailleurs qui sont de réelles amies aujourd'hui) avec qui le travail a été vraiment pertinent pour les élèves.

        Le métier d'AVS n'est vraiment pas reconnu aujourd'hui et je le déplore. Vous n'êtes pas assez rémunérés ni formés (dans les cas que je connais) car votre statut est assez informel. Alors que nos Loulous ont besoin de vous !

        Ce travail en binôme dans des situations de handicap est vital ! Mais on ne nous en donne pas forcément les clés.

        D'où mon envie de partager mon expérience.

        Je vais revoir mon article de façon plus intelligente afin de ne pas être généraliste dans mes propos. Et acceptez à nouveau mes excuses car je ne dénigre pas votre métier, bien au contraire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :