• Remplaçant : et si on aimait ce poste ?

    Bien que nous faisons souvent ce métier pour avoir sa petite classe, mener ses projets, suivre ses élèves toute l'année ... On commence rarement avec cette chance et on doit tester des postes "à la noix" comme brigade de remplacements ou complément de service pendant quelques années.

    Alors, si on assumait ce poste ? Et même pire ... si on l'appréciait ?

    De toute façon, on n'a souvent pas le choix donc autant joindre l'utile à l'agréable ! Alors chiche !

     

    Remplaçant : et si on aimait ce poste ?

    Aller, sans tabou, listons les points positifs !

     

    - des découvertes de poste qu'on aurait jamais osés ou voulu demander et qui finalement ne sont pas si mal

    - des rencontres de collègues et l'infiltration incognito des écoles qu'on demandera peut-être plus tard ;)

    - moins d'investissement (hors remplacements longs) et, par conséquent, plus de place aux projets perso le soir, les weeekends et les vacances scolaires

    - moins de comptes à rendre, de réunions (équipe, parents d'élèves, inspection, partenaires ...)

    - des frais de déplacements indemnisés, ce qui augmente le salaire mensuel de manière non négligeable

     

    Il ne faut pas se le cacher, être remplaçant, c'est "boucher les trous" et comme une ancienne Inspectrice a dit en réunion :

    "Autant, quand vous êtes là, parfois on ne vous remarque pas. Autant, quand vous n'êtes pas là, on le remarque toujours !"

    Alors assumons notre côté "bouche-trous", ayons conscience qu'on ne nous demande pas grand chose de plus qu'assurer la sécurité physique et émotionnelle des Loulous, surtout quand on intervient à la volée pour la journée.

    Mais ce n'est pas pour autant qu'on est pas bourrés de qualités et qu'on ne peut rien apporter aux élèves, bien au contraire !

     

     

    Alors comment être un bon PE quand on est "juste" remplaçant ? Voilà comment je vois et je vis les choses =)

     

    1 - "Venez comme vous êtes"

         La priorité en remplacement c'est de répondre aux demandes des collègues quand il y en a (souvent lors de remplacements prévus). C'est respectueux du collègue qu'on remplace que de suivre au mieux ses attentes. MAIS, nous ne sommes pas dotés de personnalités multiples, on ne peut pas être lui, et la bonne nouvelle c'est que les élèves savent s'adapter ! 

    Alors pas de stress ! On fait au mieux avec ce qu'on est. Si on est calme, on ne crie pas plus qu'ailleurs; si on est rigolo, on ne lésine pas sur les blagues ... On reste ce qu'on est et on aura plus de crédibilité aux yeux des minis monstres !

     

    2 - Lâchez vous ! 

        Qu'il y ait des consignes de collègues ou non, on garde notre liberté pédagogique, alors libre à nous de fonctionner comme on le sent. Pourquoi pas faire des groupes pour la journée, bouger les meubles (à condition de rendre les locaux dans l'état préalable ^^), travailler dehors ... Du moment que l'on "agit de manière éthique ou responsable" (wink2 les CRPEistes), faites vous plaisir.

    Si en plus, il n'y a pas de demandes particulières du collègue remplacé, proposez à la classe des activités que vous aimez faire ! Si vous n'êtes pas historien, ne vous imposez pas d'en faire une séance. Vive les minis projets décrochés ! Et ça tombe bien, car c'est difficile de faire une séance sur les fractions dans la programmation pensée par un collègue - et il risque de ne pas apprécier qu'on chamboule ses plans annuels (Normal !)

     

    3 - Soyez flexible

    On vous annonce un CM2 et vous arrivez en maternelle ? Vous êtes face à une classe avec seulement 10 élèves présents ? Vous intervenez en ASH ?  Vous avez un ou plusieurs élèves avec une AVS dans la classe ? Vous devez assurer des décloisonnements ? Oups ! Il y a une sortie ? Vous accompagnez à la piscine ? ...

    On ne peut pas lister tous les scénarios sur lesquels on tombe. Donc, il faut essayer d'être souple et d'avoir dans son sac des équipements d'urgence. Encore une fois, on garde en tête qu'on est remplaçant et qu'on ne va pas attendre de nous les mêmes choses que celles assurées par des titulaires.

    On s'accorde le temps d'analyse face à des situations et on réagit du mieux qu'on peut car on a les compétences pour le faire !

     


     Exemples "d'équipements d'urgence" :

    - sac de piscine

    - paire de baskets, tenue chaude en cas de sortie improvisée

    - activités pré-préparées : sac à album, projets flash ... 


     


  • Commentaires

    1
    katia
    Samedi 18 Août à 19:34

    Merci pour cet article ! Je commence T1 et ZIL, et je n'arrête pas t'entendre des commentaires négatifs sur le fait de remplacer. Heureusement, j'ai trouvé une page Facebook positive, et maintenant votre site : ça rassure !

      • Samedi 18 Août à 21:40

        Chouette =) Bienvenue dans la team remplaçants alors =)

    2
    Mookhye
    Samedi 18 Août à 22:14
    En parlant d'albums, lesquels conseillez-vouz ?
    Et que mettez vous derrière 'projet flash' ?
    Merci de dédramatiser le fait d'être remplaçant, quand on commence c'est assez stressant haha ^^'
      • Dimanche 19 Août à 11:47

        Je le dédramatise en connaissance de cause =)  Je l'aime bien ce poste ^^

        Pour les conseils d'activités, je prépare un article de partages autour de ça =)

      • Mookhye
        Lundi 20 Août à 14:13

        Super merci (je perds le sommeil avec cette première rentrée particulière qui arrive (mise à dispo pour l'instant)) ^^'

    3
    Mercredi 22 Août à 14:33

    Merci pour cet article ! Voilà qui redonne le sourire en cette fin de vacances ! Je serai T1 et brigade à la rentrée, et je dois reconnaître que le stress monte face à l'inconnu que cela représente...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :